Paul Guidera | Monstres : Douces aspérités

Paul Guidera | Monstres : Douces aspérités

24 novembre 2022 au 5 février 2023

Consultez les oeuvres disponibles

La Guilde est fière de présenter l'exposition Monstres : Douces aspérités de l'artiste céramiste Paul Guidera.

L’exposition Monstres : Douces aspérités présente une série de pièces en céramique. Le corpus prend l’allure de monstres aux couleurs pastel et aux formes adoucies. Les monstres — supports de récits et d’imaginaire — inspirent des sentiments partagés à la frontière du mépris et de l’empathie. Leurs identités hybrides et non conventionnelles réveillent la peur de l’inconnu. C’est pourtant exactement leurs caractères croisés et imparfaits qui font d’eux des puissances secrètes et insoupçonnées.



Ici, les créatures portent en elles-mêmes les vestiges de leurs moyens de défense : les épines transformées en excroissances douces sont le signe d’une résilience certaine. Élaboré dans un cheminement ludique et une volonté d’hybridation, l’ensemble des pièces présentes dans l’exposition puise autant au figuratif qu’à l’utilitaire. Les éléments empruntés au registre du monstrueux — pattes, dents et bosses — floutent le caractère fonctionnel et cherchent à rendre vivant ce qui, a priori, nous apparaît comme inerte. Depuis leur fabrication et une fois sortis de l’atelier de l’artiste, ces êtres s’animent ainsi en compagnons avec lesquels il devient possible de tisser des liens sensibles et intimes au quotidien.

À propos de l'artiste

L’artiste céramique Paul Guidera a été initié à cette pratique dès l’adolescence. Il a obtenu son diplôme en métier d’art en France et s’est ensuite établi à Montréal où il a compléter un diplôme d’études collégiales en céramique au Centre de Céramique Bonsecours. Son approche ludique et figurative ainsi que son vocabulaire plastique se développe autour d’un travail mêlant utilitaire et sculpture. La figuration, que se soit par l’ajout du dessin ou la création d’une forme expressive, permet de rendre ses œuvres accessibles tout en invitant l’observateur à s’approprier le récit. Il a reçu le prix Évolution de la caisse Desjardins de la culture (2018), le Vote des Pairs de 1001 pots (2019) et le Prix François-Houdé (2021). Son travail a été présenté dans le cadre de marchés et d’expositions collectives, au Canada, en France et aux États Unis.

Photo : Vues d'exposition, 2022. © La Guilde