Spring Break Up

Spring Break Up

28 mars au 12 mai 2024

Consultez les oeuvres disponibles

Commissaire : Laura Hodgins

L’exposition, commissariée par Laura Hodgins, présente de travail de douze artistes autochtones émergents issus des Territoires du Nord-Ouest : 

 

Le dégel annuel du printemps transforme les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) d'une manière qui peut sembler inhabituelle à ceux qui ne connaissent pas cette région nordique. La « débâcle » est un terme utilisé pour décrire la période pendant laquelle la glace se retire des lacs, des rivières et des océans des T.N.-O., ce qui se produit généralement entre la fin avril et la mi-juin de chaque année. La saison de la débâcle printanière invite les eaux précédemment gelées de l'océan Arctique, du Grand lac de l'Ours, du Grand lac des Esclaves et du fleuve Mackenzie à se déplacer. Le printemps est annoncé par le bruit de la glace qui craque, alors que les routes de glace commencent à « pourrir », à fondre de façon irrégulière et à devenir dangereuses. Les motoneiges sont remises en prévision de la prochaine saison de pêche et de bateau. C'est le temps des carnavals de printemps et de la chasse aux rats musqués. Le soleil chauffant brille à nouveau sur nos pommettes, apportant un sentiment de renouveau.

Les T.N.-O.se composent de 33 villes réparties sur plus d'un million de kilomètres carrés, où vivent 45 605 habitants. Ils sont divisés en cinq régions : Dehcho, South Slave, North Slave, Sahtu et Beaufort Delta. Le territoire est riche sur le plan culturel et linguistique. Les T.N.-O. comptent 11 langues officielles et trois groupes autochtones distincts : Dénés, Inuvialuits et Métis. Les habitants des T.N.-O. sont profondément influencés par le changement des saisons et, communément, le mot Break Up (rupture) sert de marqueur unique du temps. Il est courant d'entendre des questions telles que « Que faites-vous durant le Break Up ? » ou des phrases telles que « Je veux faire du skidoo encore quelques fois avant le Break Up ».

L'exposition Spring Break Up transmet l'essence de cette saison de transition à Montréal. Commissariée par Laura Hodgins de Yellowknife, l'exposition explore des thèmes tels que le retour du soleil après un long hiver, les pratiques de chasse, la dépendance à la terre et la profonde communion avec les animaux. À travers une palette de couleurs vives, un perlage symbolique et des peintures graphiques, Spring Break Up illustre l'optimisme du printemps dans le Nord.

Consciente du manque d'infrastructures pour les arts dans les T.N.-O, cette exposition a été créée pour offrir de la visibilité aux artistes du Nord et pour rehausser le statut des arts des T.N.-O.dans les territoires du sud du Canada. La sélection des œuvres d'art de l'exposition a été effectuée par un jury composé de Kablusiak, Melaw Nakehk'o et Sarah Swan, originaires des Territoires du Nord-Ouest. Spring Break Up a été conçue en partenariat avec La Guilde, Inuit Futures in Arts Leadership et l'Inuit Art Foundation. Nous remercions NWT Arts Program de nous avoir aidés à couvrir les frais d'expédition de cette expo-vente.

À propos de la commissaire d'exposition

Laura Hodgins, est une habitante blanche de Sǫ̀mbak'è sur le territoire du Chef Drygeese (Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest). Laura est titulaire d'une maîtrise en histoire de l'art de l'Université Concordia et d'un baccalauréat en histoire de l'art et en études visuelles de l'Université de Victoria. Sa thèse de maîtrise intitulée A Concise and Critical Art History of the Northwest Territories a été complétée en 2023. En tant que Nordiste, Laura se passionne pour la valorisation et la promotion des arts du nord du 60e parallèle.

Oeuvre : Pat Kane, Canoeing on Houseboat Bay, 2018.